Pascale Paradis - «Désert Blanc»


Désert Blanc


Parle-nous un peu de cette chanson.


J'ai composé cette chanson en ayant en tête le fil conducteur créatif de mon premier album à venir. Les titres s'assemblent pour créer une palette de couleur qui pourrait bien devenir une collection de peinture pour de la décoration d'intérieur.

Suite à la publication d'une photo par une amie d'enfance (elle a déposé des fleurs sur le Lac St-Jean en mémoire de son père décédé un an plus tôt), j'ai composé le texte et la mélodie sur une musique envoyée par mon ami et collaborateur, Guillaume Tondreau. C'était facile de me projeter dans son histoire, puisque mon père et son père étaient de bons amis et partageaient le même amour pour leur précieux lac. J'ai pu m'imaginer la douleur, mais aussi tout le chemin parcouru suite au décès de son papa.

J'avais envie qu'on puisse ressentir à travers le texte et la musique le froid tranchant de St-Henri-de-Taillon en hiver. Qu'on puisse comprendre la puissance des éléments et le fait qu'elle peut percevoir la présence de son père et lui parler à travers ceux-ci.


Quel est ton processus créatif quand tu composes une chanson? Est-ce que tu commences par les paroles ou par la musique ?

Ça dépend des chansons, c'est toujours différent. La plupart du temps, j'écris plein de textes qui sont voués ou  non à être des chansons. J'écris aussi des phrases ou juste des mots que je trouve beaux. Lorsque j'entends une mélodie dans ma tête, j'y adapte des paroles déjà écrites. Ensuite, selon les notes de la mélodie, je m'installe au piano et je trouve des accords qui me plaisent et j'installe un rythme de base sur lequel Guillaume peut travailler. Parfois, c'est Guillaume qui m'envoie une musique qu'il a composé pour moi, je compose une mélodie et je place les paroles ensuite. D'autres fois, je m'installe au piano, je compose la musique sur laquelle j'installe une mélodie et le texte en dernier. Je n'arrive pas à avoir un processus routinier, mais ça me convient ainsi.  Depuis combien de temps tu composes? Ça part de où tout ça? Je compose depuis le secondaire. J'avais un groupe de musique, on était auteurs-compositeurs-interprète dès l'âge de 13 ou 14 ans. Ensuite, j'ai continué à écrire, mais je pense que je n'étais pas vraiment prête et je ne me faisais pas confiance. En tout cas, j'avais clairement autre chose à vivre et je devais prendre des forces avant de foncer dans ce projet tête première. La vie fait bien les choses. Guillaume et moi on a commencé à travailler ensemble en 2017 alors que j'avais choisi Lilac comme nom d'artiste. Ensuite, pour des raisons surtout administratives, j'ai décidé de revenir à mon nom de naissance.


Qu'est-ce qui s'en vient pour Pascale Paradis en 2020?


Je suis entrain de travailler sur la sortie de mon deuxième extrait. Si tout vas bien, on devrait l'entendre mi-mai. Je suis ensevelie par les demandes de subventions et autre paperasse; c'est long, mais c'est un passage obligé. J'espère pouvoir sortir mon premier album à l'automne prochain, peut-être en novembre ou en décembre. Surtout, j'espère pouvoir faire des spectacles avec mes chansons, beaucoup de spectacles!


- Pascale Paradis

Voir la page de Pascale Paradis!

Suivez-nous

  • Facebook - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

© 2018-2021 BookTonArtiste

La première agence de booking d'artistes en ligne au Québec!